L'autisme n’est plus considéré comme une affection psychologique, il correspond à une véritable pathologie neuro-développementale liée à des anomalies du développement du système nerveux central.
L'autisme passe souvent inaperçu dans la petite enfance, c’est généralement avec l’entrée en société (crèche, école, garderie) que les manifestations sont flagrantes, par les difficultés d’interaction sociale, problèmes de communication verbale et non verbale, et comportement répétitifs ou centres d’intérêts restreints, voire obsessionnels. Ces comportements ont des répercutions qui vont du stade bénin au stade handicapant.

LES CRITERES DE DIAGNOSTIC DES TROUBLES AUTISTIQUES

Six critères ou plus, dont deux doivent faire partie du premier domaine, un du deuxième domaine et un du troisième domaine (Source : DSM IV)

Altération qualitative des interactions sociales

  • Altération marquée dans l’utilisation des comportements non verbaux multiples, par exemple, le contact visuel, la mimique faciale, les postures corporelles, les gestes et ce, pour régulariser les interactions sociales
  • Incapacité à établir des relations avec les pairs correspondant au niveau de développement
  • Manque de spontanéité face au partage de ses loisirs, de ses intérêts et de ses réussites avec d’autres personnes
  • Manque de réciprocité sociale ou émotionnelle

Altération qualitative de la communication

  • Retard ou absence totale de développement du langage parlé et ce, sans tentative de compensation par d’autres modes de communication, par exemple, le geste ou la mimique
  • Incapacité marquée à engendrer ou à soutenir une conversation avec autrui si l’enfant maîtrise suffisamment le langage
  • Usage stéréotypé et répétitif du langage, ou langage idiosyncrasique
  • Absence d’un jeu de «faire semblant» varié et spontané, ou d’un jeu d’imitation sociale correspondant au niveau de développement

Caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements, des intérêts et des activités

  • Préoccupation circonscrite à un ou plusieurs centres d’intérêts stéréotypés et restreints, anormale dans son intensité ou dans son orientation
  • Adhésion apparemment inflexible à des habitudes ou à des rituels spécifiques et non fonctionnels
  • Maniérismes moteurs stéréotypés et répétitifs, par exemple, battements ou torsions des mains ou des doigts, mouvements complexes de tout le corps
  • Préoccupations persistantes pour certaines parties d’un objet

LES OUTILS DE DIAGNOSTIC PRECOCE EXISTANTS

  • Autism Diagnostic Observation Schedule (ADOS)
  • Autism Diagnostic Interview-Revised (ADI-R)
  • Checklist for Autism in Toddlers (CHAT)
  • M-CHAT (outil de dépistage pour une détection précoce de l’autisme)
  • CHAT 23 (outil de dépistage modifié de l’autisme pour les enfants chinois)
  • Childhood Autism Rating Scale (CARS)
  • Diagnostic and Statistical Manual, vol IV (DSM-IV)
  • Classification internationale des maladies – 10e édition (CIM-10) de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)