Réunion Cap Soins 17 le 6 février2020

Le : 11 fév 2020 - 17:05

CAP SOINS 17 a été créé en novembre 2015 au sein du Groupe hospitalier La Rochelle-Ré-Aunis, avec le soutien de multiples structures médico-sociales, associations de familles et d’usagers et l’appui financier de l’ARS (300 000 € depuis la création).

Cette structure s’adresse à des patients à partir de 3 ans pour lesquels  un accès des soins courants, en ville ou à l’hôpital, est très difficile.  Il s’agit de proposer, en lien avec les médecins traitants, un plateau technique concentrant plusieurs types de prises en charge : des consultations de médecine générale, de gynécologie médicale, des consultations dentaires, des examens techniques (électrocardiogrammes, électroencéphalogrammes, bilans sanguins, clichés radiologiques standards), des consultations de pédicurie et podologie, des bilans en kinésithérapie, ou encore des consultations de diététique.

Ces consultations sont proposées selon plusieurs modes (consultation ou hôpital de jour) afin de limiter la multiplication des déplacements et des attentes. Le patient peut être accueilli avec son accompagnant dans des conditions adaptées (connaissance du handicap, écoute, patience, réassurance, temps dédié allongé, temps d’attente adapté, aménagement des locaux…).

En 2018, CAP SOINS 17 a réalisé près de 700 consultations pour une patientèle présentant pour 6,5 % un handicap physique et pour 93,5 % un handicap mental, psychique,  ainsi que des personnes autistes.

Au-delà de la qualité d’accueil et de soins prodigués, une structure comme CAP SOINS présente un autre point fort essentiel : des actions de dépistage et de prévention.

Compte tenu de ces résultats,  la création d’une seconde unité, notamment pour le bucco-dentaire, est désormais à l’étude pour le sud du département. Ce projet est porté dans le cadre du Projet territorial de santé mentale (PTSM)(2) de Charente-Maritime qui s’appuie sur un solide réseau d’acteurs locaux composé d’associations sociales et médico-sociales, d’associations d’usagers et d’acteurs du domaine sanitaire.

A l’image des missions de CAP SOINS 17, d’autres structures sont déjà opérationnelles en Nouvelle-Aquitaine et d’autres projets se mettent en place (voir encadré ci-après). La stratégie régionale d’amélioration de l’accès aux soins des personnes handicapées vient renforcer ce maillage territorial pour réduire les inégalités d’accès aux soins dans tous les départements.

Agir pour cette accessibilité à des soins de qualité, c’est aussi améliorer la qualité de vie et l’espérance de vie des personnes handicapées en Nouvelle-Aquitaine.

images_cap_soins_17_06022020.png