Après la capitulation du Japon le 2 septembre 1945, le monde découvre l’ampleur et l’étendue des dégâts. Le conflit le plus meurtrier de l’Histoire L’année 1945 marque la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les pays les plus touchés sont l’URSS avec 20 millions de morts, l’Allemagne avec sept millions. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité : Bayard (CNIL), TSA 10065, 59714 Lille Cedex 9. Quant aux transferts de population opérés par les nazis et les Soviétiques (aggravés par les nouvelles frontières de Yalta), ils ont touché des millions de personnes. Vous devez sélectionner au moins une valeur. Alors que, le 8 mai 1945 en Europe et le 2 septembre 1945 en Asie, s'achève le conflit le plus meurtrier de l'histoire, qui a frappé profondément les civils comme les militaires et qui a été marqué par des crimes de masse et la politique d'extermination nazie, les deux grands vainqueurs – les États-Unis et l'. Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel Bayard Presse appartient. L’URSS s’agrandit avec la Bessarabie ( ex-province roumaine). 1°) Le bilan matériel de la Seconde Guerre mondiale, bilan de 6 années d’une guerre totale. Dans un monde qui change de plus en plus vite, le magazine Phosphore c’est 2 fois par mois le rendez-vous incontournable des jeunes dès 14 ans pour réussir au lycée. Quelle doctrine le président Truman développe-t-il le 12 mars 1947 ? En juin 1940, les troupes du Reich occupent les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, le Danemark, la Norvège et une partie de la France. La fin de la guerre : bilans et reconstructions . A - Une catastrophe humaine . Pour les autres, les problèmes de ravitaillement et de logement dureront longtemps après la guerre. Le procès de Nuremberg permet de juger les principaux criminels de guerre nazis, dont douze sont condamnés à mort. Ses structures sont celles héritées de la guerre, notamment à travers l'ONU ou la guerre froide entre les deux Grands, États-Unis et URSS. Quel est l'objectif de la conférence de Bretton Woods ? Dans chaque numéro, ils trouvent des réponses fiables sur les sujets d’actualité, de santé et d’intimité… Ils aiguisent leur esprit critique et défrichent les métiers qui recrutent, qui émergent et qui répondent à leur élan. Phosphore donne les clés aux ados de 14 à 18 ans pour s’épanouir, comprendre le monde et faire les bons choix pour leur avenir ! A travers ces procès est introduite dans le droit international la notion de crime contre l'humanité. Se … La production industrielle et agricole s’effon-dre en Europe. L'URSS est le pays le … Cette année 1945 annonce des temps nouveaux : l’Europe qui jouait un rôle essentiel est remplacée par une nouvelle donne internationale dominée par les deux superpuissances. Ceci entraîne la mise en place de tribunaux exceptionnels : Nuremberg et Tokyo, organisés par les vainqueurs entre 1945 et 1946. II-A - Une nouvelle géographie politique (Voir la page précédente : I-C - Le bilan moral) Les grandes conférences de la fin de la guerre. Quelle conférence décide-t-elle du sort de l'Allemagne à l'issue de la Seconde Guerre mondiale ? La Seconde Guerre mondiale fut le conflit le plus meurtrier de l'Histoire avec plus de 60 millions de morts soit 2,5 % de la population mondiale. Adolf Hitler veut réorganiser l'Europe et mé… Il est évident qu’à cause du poids des destructions, l’Europe est ruinée financièrement et moralement. Ainsi, les états ayant pris part au conflit sont tous sévèrement touchés à l'exception des Etats-Unis qui sortent enrichis de la guerre. Bilan de la seconde guerre mondiale L’idée essentielle. La Seconde Guerre mondiale est le résultat de deux décennies de tensions internationales. La préparation de la paix Bien avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, les belligérants préparent la paix en se réunissant et en signant des accords : • la charte de l'Atlantique en 1941 ; • la conférence de Yalta avec Roosevelt, Staline et Churchill en f&eacu Le partage de l’Europe en deux camps déjà antagonistes est effectif : une Europe de l’Ouest dominée par les États-Unis et une Europe de l’Est sous le joug soviétique. Ainsi, se confirme le jugement de Churchill qui, dès les lendemains de la guerre, avait dit à Fulton en 1946 qu’«un rideau de fer» était tombé sur l’Europe. Télécharger le document BILAN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE. Le bilan humain et matériel de la Deuxième Guerre Mondiale est très lourd : l’Europe est détruite par les bombardements et la population traumatisée par les atrocités commises pendant la guerre. DES PERTES HUMAINES 1.2 Les pertes humaines. Les statistiques des pertes de la Seconde Guerre mondiale varient, avec des estimations allant de 50 millions à plus de 70 millions de morts ce qui en fait le conflit le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité, mais pas en termes de décès p… Le monde de la deuxième partie du xx e siècle, jusque vers 1991-2001, naît de la Seconde Guerre mondiale. À l'automne 1940, la Luftwaffe bombarde des villes anglaises. Jamais aucun conflit n’a eu de conséquences aussi profondes. De la fin de cette guerre naît la volonté de rompre avec le passé et d’établir un nouvel ordre mondial capable d’assurer la paix. Quel bilan de la Seconde Guerre mondiale peut-on établir pour le contient européen, qui en fut à l'origine ? La capitulation du Japon, le 02 septembre en 1945, marque la fin de la seconde guerre mondiale. Avec 62 millions de morts (soldats et civils), le conflit a été le plus meurtrier et le plus destructeur de toute l'histoire de l'humanité. Le bilan humain de la seconde guerre mondiale est lourd et dramatique. Des séquelles démographiques cette entreprise d’avilissement de l’homme et d’é-limination systématique de populations condamnées pour ce qu’elles sont (juifs, tsiganes, homosexuels, progressistes), ces crimes ont provoqué la création après la guerre, du tribunal international de Nuremberg et de la notion de «crime contre l’humanité». DE NOUVELLES INSTITUTIONS INTERNATIONALES Les accords de Potsdam (juillet-août 1945) La Pologne était alliée avec la France et la Grande-Bretagne. succès ! Ainsi la guerre s’achève en Europe le 8 mai et en Asie le 2 septembre 1945 par la victoire des Alliés. En 1945, presque la totalité des pays du monde se retrouve face à une tâche compliquée: \"reconstruire\" le monde. COMPOSITION : Le bilan humain, materiel et moral de la Seconde guerre mondiale en Europe Introduction La guerre qui s’acheve en 1945 avait eclate en Europe a cause de questions nationales, avant de degenerer en conflit mondial. La guerre a causé la mort de 60 millions de personnes. L'Europe a payé le tribut le plus lourd avec 35 millions de tués ou disparus, soit 4 fois plus qu'au cours de la première guerre mondiale. Il est suivi de plusieurs procès de dénazification en Allemagne. L’affrontement des deux grands CHAPITRE 4 – La fin de la Seconde Guerre mondiale et les débuts d’un nouvel ordre mondial . Atlee, qui a remplacé Churchill, et Truman, qui a succédé à Roosevelt décédé, confirment et précisent les décisions concernant l’Allemagne. Le FMI (Fonds monétaire international) et la Bird (Banque internationale pour la reconstruction et le développement) sont créés et fonctionnent comme des caisses de solidarité. Du 17 juillet au 2 août 1945, les dirigeants soviétique, américain et britannique se réunissent pour décider du sort de l'Allemagne vaincue. Le nombre de victimes civiles est plus élevé que celui des victimes militaires. La seconde guerre mondiale a été la guerre la plus meurtrière de tous les temps puisque 50 millions d'hommes y trouvent la mort. Cette doctrine, considérée comme la déclaration de la guerre froide, est présentée au Congrès par le président Truman quand il demande les crédits nécessaires pour lutter contre la guérilla communiste en Grèce et en Turquie. Les Allemands parlent souvent de l'année 1945 comme de la « Stunde Null » (« l'heure zéro ») pour décrire l'effondrement de leur pays. En premier lieu, un nouvel ordre économique international s’installe : conformément aux accords de Bretton-Woods (1944), les États-Unis mettent en place un nouveau système monétaire international stable. Seconde Guerre Mondiale. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de vous envoyer la newsletter de Bayard Jeunesse. Les deux « grands » se partagent l’Europe, créant de nouvelles frontières. Enfin, le Japon est occupé par les États-Unis jusqu’en 1951. Enfin, elle apparait nettement affaiblie sur la scène internationale en 1945. Mais elle sort aussi en ruines de 6 années de guerre. Le déclin de l’Europe Définitions. Enfin, en 1948, le Gatt (General Agreement on Tariffs and Trade) prépare la libéralisation des échanges. Le fameux film de Rossellini Allemagne année zéro montre de nombreuses régions d’Allemagne devenues des champs de ruines avec des carcasses d’immeubles calcinés et une population affamée et hébétée à la recherche de sa nourriture quotidienne . Toutefois, elle a pris aussi une dimension ideologique avec la lutte contre le fascisme, ideologie issue du rejet de la democratie qui se construisait depuis … Mais en 1941, l'. Ces institutions veulent rompre avec le passé et promouvoir de nouvelles valeurs. Hiroshima et Nagasaki : l’utilisation de l’arme nucléaire en août 1945 à Hiroshima et Nagasaki fait prendre conscience à l’homme de son pouvoir de destruction. Toute l'histoire et le contexte politique de la Seconde Guerre Mondiale : politique, forces en présence, chiffres, bilan humain et matériel. La conférence de Yalta (4-11 février 1945) La plupart des pays engagés dans le conflit se sont endettés auprès des États-Unis, et ils disposent également d'un monopole nucléaire jusqu'en 1949, date de l'explosion de la première bombe atomique soviétique. Quels sont les aspects de ce nouveau monde ? C'est la première fois que l'on juge des criminels coupables de crime contre l'humanité. La Seconde Guerre mondiale prend fin en Europe, avec la capitulation allemande, le 8 mai 1945 : le monde sort épuisé de quatre ans de guerre. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. En 1939, lors du pacte Molotov-Ribbentrop, Staline et Hitler s'allient. Seconde Guerre Mondiale Le 1 septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. En quelle année le procès de Nuremberg s'achève-t-il ? Le bilan matériel et politique de la Seconde Guerre mondiale (1939 – 1945) : la destruction des structures anciennes. Cette guerre oppose de 1939 à 1945 les forces de l'Axe (IIIe Reich allemand, Italie, Japon) aux Alliés (France, Grande-Bretagne, URSS, États-Unis). Enfin, une nouvelle organisation internatio-nale est mise en place : le 26 juin 1945 la conférence de San Francisco adopte la Charte des Nations-Unies ; c’est la création de l’ONU, chargée «de maintenir la paix et la sécurité internationale». DES DESTRUCTIONS MATERIELLES En outre, ils peuvent manier à leur guise l’arme économique (trois quarts du stock d’or mondial). Au sein de ce nouvel ordre international, les rapports de force entre puissances sont toutefois prépondérants. BILAN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE La guerre se termine le 2 Septembre 1945 : par son caractère total et ses atrocités, cette guerre a dépassé celle de 1914-1918. Le nouvel ordre mondial est donc dominé par les deux «supers grands». Mais très vite, les antagonismes qui les opposent prennent le dessus : un nouveau conflit idéologique est déclenché. © De Royal Air Force official photographer, Bac fiche Histoire : Bilan de la Seconde Guerre mondiale, Bac fiche français : procédés comiques et formes de la comédie, Rejoignez la famille Bayard Jeunesse et recevez nos actualités et nos offres exclusives, Budget responsible, éducation financière pour les jeunes, Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com, © 2021 – Bayard Presse – Tous droits réservés. c'est le début du plus meutrier des conflits de l'histoire de l'humanité: au moins cinquante... 10 juin 2010 ∙ 9 minutes de lecture Cette guerre demeure la plus meurtrière de tous les temps, avec près de 55 millions de morts, dont une grande partie est civile. Dans quelles conditions et comment la sortie de guerre se fait-elle ? Les dévastations matérielles sont énormes. Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale En 1945, la France est en ruine. Une édition revue et actualisée de cet immense succès de librairie, sous un nouveau format encore plus adapté. Le bilan de la guerre Le bilan de la Seconde Guerre mondiale est sans précédent. La Seconde guerre mondiale a été un choc moral dû à la prise de conscience du mépris de la personne humaine. Vainqueurs et vaincus doivent affronter la terrible révélation des atrocités : «Ils ont perdu leur âme» (Jean-Paul Sartre). Même si la victoire sur les forces de l’Axe est nette, le bilan reste tout de même effroyable sur tous les plans. Le bilan est surtout lourd pour l’Europe dont le déclin s’accentue. Ils décident que l’Al-lemagne sera partagée en quatre zones d’occupation (France, Grande-Bretagne, URSS, États-Unis). Les Éats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont eu entre 300 000 et 600 000 morts, sans compter les millions de blessés. La Seconde Guerre mondiale commence en septembre 1939, avec l'invasion de la Pologne par les Allemands. Les villes de l’Europe en guerre sont de véritables champs de ruines (Stalingrad, Dresde, Brest). De la fin de cette guerre naît la volonté de rompre avec le passé et d’établir un nouvel ordre mondial capable d’assurer la paix. Ce chapitre d'histoire de première et terminale porte sur le bilan moral de la Deuxième Guerre mondiale (La Solution finale, le traumatisme des bombes nucléaires, l'épuration,…) (Cours d'histoire: Le bilan de la Seconde Guerre mondiale, chapitre I-C). L’URSS, qui a pourtant été saignée à blanc et qui reste dépourvue de l’arme atomique, dispose de la plus grande armée du monde, qui occupe plus du tiers de l’Europe. • définition du rôle des Forces françaises de l'intérieur et institution de Comités départementaux de libération ; • organisation de l'épuration en châtiant les collaborateurs. À l’échelle mondiale, le bilan est de 50 à 70 millions de morts, dont la moitié sont des civils + plusieurs milliers de victimes de la famine d'après-guerre. Les États-Unis, qui n’ont subi sur leur terri-toire aucune destruction, apparaissent comme les grands vainqueurs et disposent de l’arme nucléaire (monopole jusqu’en 1949). Elle est divisée en quatre zones (Berlin de même) et perd par conséquent son indépendance. Accueil » Tout pour le bac » Méthodo » Fiches de cours » Bac fiche Histoire : Bilan de la Seconde Guerre mondiale, Les pertes – Yalta et Postdam – FMI, Bird, Gatt et Onu. Les ambassadeurs de ces 2 pays ont alors déclaré la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939. Cette conférence, qui a lieu en juillet 1944, permet de construire un nouvel ordre monétaire mondial. LE SORT DU MONDE APRES LA GUERRE (, La fin de la Seconde Guerre mondiale et les débuts d'un nouvel ordre mondial. La Seconde Guerre mondiale prend fin en Europe, avec la capitulation allemande, le 8 mai 1945 : le monde sort épuisé de quatre ans de guerre. Les pays européens en appellent à l’aide américaine. 1. Le bilan humain est dramatique : entre 50 et 60 millions de morts, plusieurs millions de blessés, 30 millions d’Européens déplacés en raison des changements de frontières, surtout en Europe orientale. La prise de conscience de Sur le plan humain, elle est loin d’être parmi les pays ayant le plus souffert de ce conflit. DES SEQUELLES MORALES I. Sur le plan politique, la fin de la guerre marque le début de la « Guerre Froide » entre l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) et les États-Unis, qui étaient les deux puissances sorties renforcées de la guerre. L'édition collector - au tirage limité - de l' Infographie de la Seconde Guerre mondiale. La pénurie, le rationnement favorisent l’inflation et le marché noir. Avant même la fin de la guerre, les Alliés se rencontrent à la conférence de Yalta qui réunit Chur-chill, Roosevelt et Staline autour des conditions du retour à la paix en Europe. Par ailleurs, elle jouit d’un immense prestige car elle a libéré un certain nombre de camps, et l’idéologie communiste sort renforcée dans les démocraties libérales (succès électoraux importants du PCF et du PCI). En 1945, la seconde guerre mondiale s'achève. BILAN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE La guerre se termine le 2 Septembre 1945 : par son caractère total et ses atrocités, cette guerre a dépassé celle de 1914-1918. Après six années de guerre mondiale particulièrement dévastatrice, les Alliés s’efforcent de réorganiser le monde et surtout de garantir définitivement la paix et la sécurité internationale. Les États-Unis, qui n'ont pas connu la guerre sur leur sol, ont développé un appareil industriel sans précédent, et les forces armées américaines sont présentes en Europe et en Asie. Après avoir repoussé la proposition de l'économiste Keynes d'une monnaie internationale, le bancor, on adopte le plan américain de White, avec le système de l'étalon-dollar. La création de l’ONU par cinquante pays suscite de grands espoirs de paix. La conférence consacre également un certain nombre de principes : la tenue d’élections dans les pays libérés, les frontières orientales de l’Allemagne sont repoussées jusqu’à une ligne constituée par l’Oder-Neisse (une part des terres libérées revient à la Pologne). Bilan humain. 50 millions de morts et de disparus L’étalon de change-or fait du dollar la seule monnaie internationale, les États-Unis disposant de 80 % du stock d’or mondial. Pour la première fois, le nombre de civils tués est supérieur à celui des militaires. Ci-dessous un extrait traitant le sujet : BILAN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE Ce document contient 2538 mots soit 6 pages.Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Les Plus : le site Phosphore.com, avec ses fiches métiers et ses conseils orientation, les hors-séries guides et le coaching d'orientation ! Les réseaux de communication ont été les plus touchés. BILAN HUMAIN Une guerre sanguinaire La seconde guerre mondiale a été aussi la plus meurtrière faisant près de 50 millions de victimes. Les pays les plus meurtris ont été l’URSS, l’Allemagne et le Japon. Les bases de la croissance Leurs valeurs, le capitalisme et la démocratie, triomphent. B. Reconstruire le système monétaire international. Quels sont les aspects de ce nouveau monde ? Les combats de la Seconde Guerre mondiale n’ont épargné que les pays neutres. Les tableaux suivants détaillent les pertes de chaque pays. Quel pays connaît-il les pertes humaines les plus importantes pendant la Seconde Guerre mondiale ? 1. Pour autant, la guerre a laissé des traces indélébiles dans la société française et dans les représentations qu’elle a de son passé. La naissance de l’ONU Entre 1939 et 1945 eut lieu la seconde guerre mondiale qui opposa les forces alliées aux forces de l’Axe. Elle éclate suite aux volontés d'expansion d'Hitler, qui cherche à conquérir "l'espace vital" nécessaire au peuple allemand. Elle a fait près de 60 millions de morts à travers le monde, particulièrement en Europe et en Asie. L'Europe a payé un très lourd tribut humain. On y décide des « 4 D » : dénazification, démilitarisation, décentralisation et décartellisation (démantèlement des groupes industriels ayant soutenu le nazisme) de l'Allemagne. La Pologne voit ses fron-tières avancer vers l’Ouest. Elles annoncent un monde nouveau. La Seconde Guerre mondiale marque la fin de la prépondérance des deux grandes démocraties libérales : France et Grande-Bretagne. E. L'instauration d'une démocratie au Japon. On évalue le nombre des morts à 50 millions, dont la moitié de civils en raison du bombardement de villes et de la politique d’extermination des nazis. Les séquelles démographiques (déficit de naissances, surmortalité) sont importantes mais elles vont être en partie compensées par le «baby boom» de l’après-guerre. Il explique à la fois le traumatisme lié à ce conflit et le bouleversement géopolitique qu'il constitue. DES NOUVEAUX RAPPORTS DE FORCE COURS 1. Cette guerre fut la plus effroyable et la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité. Bilan de la Seconde Guerre Mondiale. Le bilan est surtout lourd pour l’Europe dont le déclin s’accentue. 1/ Des destructions matérielles sans précédent qui paralysent le relèvement des Etats. Le «crime contre l’humanité» : la mise à jour du système concentrationnaire nazi a profondément marqué les opinions. D. Fonder l'Organisation des Nations unies. Bilan politique a. L'assistance scolaire personnalisée utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service Outre ces mesures liées à la fin du conflit, certaines concernent la République et précisent son rôle au niveau social et économique : • nationalisation des entreprises dans certains secteurs stratégiques ; La plupart de ces éléments mis en œuvre sous la IV. 2/ Le Plan Marshall (1947) et la naissance de deux projets européens. Sujet : Bilan de la seconde guerre mondiale et nouvelle organisation du monde : 1945 – 1947. Vous avez repéré une erreur, une faute d'orthographe, une réponse erronée... Signalez-nous la et nous nous chargerons de la corriger. Le retournement de situation initié par les Alliés à partir de 1942-1943 débouche sur la libération des territoires dominés et occupés par les forces de l’Axe. Pour plus de révisions, s’abonner au magazine Phosphore Guides. Avec l’abonnement Phosphore, demain se prépare aujourd'hui ! L’URSS a perdu 70 % de ses usines, la France 50 % de son réseau ferré. Message envoyé avec De nouvelles institutions internationales se mettent en place au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Pour les autres pays, on retiendra que l’Italie perd ses colonies et l’Istrie, la Yougoslavie est créée.