Certaines mettent plutôt l’accent sur l’acteur et ses interactions, c’est-à-dire sur le contexte dans lequel l’acteur est situé, d’autres soulignent l’importance des motifs (valeurs, intérêts...). L’interprétation des deux discours éclaire l’historique des aménagements en montagne et certaines des raisons de l’aménagement spatial réalisé. Il en va de même d’un paysage urbain ou rural, quel que soit son degré d’urbanité ou de ruralité ! Ils ne sauraient être pris les uns pour les autres : 81« Il s’agit de la représentation figurée d’une réalité. Définition des variables : du concept retenu au choix des variables, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-1.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-2.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-3.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-4.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-5.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-6.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-7.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-8.jpg, Suggérer l'acquisition à votre bibliothèque. De la même manière, il ne faut pas confondre la recherche empirique et l’expérimentation car la géographie n’utilise pas des procédures expérimentales comme dans les sciences physiques. En ce domaine, l’excès conduit vers l’historicisme, malheureusement encore trop systématiquement présent dans nombre de travaux : il s’agit alors de justifier, voire d’expliquer une situation présente au nom d’un enchaînement historique et surtout logique des faits antérieurs. 25Les remarques qui suivent doivent retenir toute l’attention de l’apprenti-chercheur : « l’espace géographique construit à partir d’une théorie demeure certes incomplet et réductionniste, mais toute science gagne en compréhension ce qu’elle sacrifie en extension » (Dauphiné, 1991). La phase suivante est celle où il y a une dispersion de l’innovation dans des zones de plus en plus éloignées suivie par une phase où les disparités entre les lieux sont de moins en moins affirmées. 5 Pour qui s’interroge sur la constitution du savoir - qui est l’une des dimension centrales de tout acte de recherche - il est conseillé de se reporter à l’ouvrage de Gabrielle Di Lorenzo, 1991, Questions de savoir, Paris, ESF éditeur, 174 p. Formuler une question de recherche, c’est aussi accepter de remettre en cause son savoir personnel et admettre que la connaissance n’est pas révélée mais construite. Dans le cas d’une ambiguïté, il faut préciser le concept ; en définir les contours afin d’éviter toute confusion. 19L’observation scientifique, née d’abord dans les sciences de la nature a ensuite été transférée dans les sciences sociales. Bailly, R. Ferras, D. Pumain, Paris, Economica, 1132 p. LLOYD (P.), DICKEN (P.), 1977, Location in space: a theoretical approach to economic geography, Londres, Harper and Row. Les recherches françaises en perspective », Paris, Colloque CNRS, Section 39, 3 novembre 1997 ; le texte proposé par Madeleine Brocard et Maryvonne Le Berre est intitulé : « Modélisation et espace », pp. Cela leur permet de se concentrer sur le processus de recherche afin detirer des conclusionsqui reflètent le monde réel de la meilleure façon possible. La première façon est d’étudier transversalement un phénomène. que l’espace est saturé au maximum. À l’étudiant de gérer au mieux son temps dans de tels cas. Le modèle veut expliquer « ... la régularité frappante de la disposition des villes et leur organisation en réseaux hiérarchisés en analysant non pas l’histoire des villes, mais en s’interrogeant sur les rapports de commerces et de services entre villes et campagnes, et sur les mécanismes assurant la régulation » (Cosinchi et Racine in : Bailly et al., 1984, p. 88). La démarche exploratoire impose le recours à la description. 577-598, in : Encyclopédie de géographie/sous la direction d’Antoine Bailly, Robert Ferras, D. Pumain, Paris, Economica, 1132 p. SELLTIZ (C.), WRIGHTSMAN (L S.), COOK (S.W. Relations entre le monde théorique et le monde empirique. Une telle dynamique doit demeurer ouverte ; cela vaut pour l’étudiant nouvellement scolarisé, mais aussi l’étudiant en quatrième ou cinquième année d’université !Vers un chemin de l’apprentissage, © Presses de l’Université de Montréal, 2000, Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540. (1991, p. 139) on appelle hypothético-déductive « la déduction qui part de propositions initiales, provisoires et modifiables après vérification ». Extrait de : QUIVY (R.), VAN CAMPENHOUDT (L), 1988, Manuel de recherche en Sciences Sociales, Paris, Dunod, 271 p. 101Un projet de recherche comprend les éléments suivants : 1021. une brève présentation du sujet de recherche ; 1032. une revue de la littérature : il est nécessaire d’entreprendre une analyse critique de la littérature scientifique sur votre sujet. HAGGETT (P.), Cliff (A. La méthodologie renvoie donc aux façons de procéder, aux modes opératoires directement mis en jeu dans le travail de recherche. Ce type de recherche ouvre la voie à l’innovation, à l’adoption de nouveaux concepts, de nouvelles théories, de nouvelles approches ou de méthodes. Proposition de calendrier pour l’élaboration d’un mémoire de maîtrise. Le concret se trouve ainsi appréhendé par le sensible... » (Grawitz, 1993, p. 15). Elles visent pour la plupart à l’explication et à l’interprétation du monde. Géraldine Molina, doctorante en Géographie Université de Toulouse le Mirail, UMR 5193 LISST-CIEU Résumé A travers cette communication, nous proposons d’exposer comment, en fonction d’objets de recherche différents (la Il faut donc passer par une série d’étapes nécessaires. 2.7. Un autre problème est celui du découpage géographique : à une même échelle géographique, les résultats peuvent changer si on change de découpage. Utile lorsqu’un sujet ou un problème a été peu étudié ou qu’il est difficile de formuler une hypothèse initiale. Après quelques brefs rappels sur la démarche scientifique en général, ce deuxième chapitre évoque les principaux types de recherche existant en le nécessaire recours géographie, à la modélisation, et les diverses étapes indispensables à retenir et à franchir successivement lors de l’élaboration de tout projet de recherche. On associe souvent la recherche exploratoire à la démarche inductive i.e. 37Chaque technique possède des propriétés distinctes. 32L’hypothèse de travail correspond à une idée directrice, à une proposition générale qui va permettre d’orienter ultérieurement les observations. SAINT-JULIEN (T.), 1991, « Diffusion spatiale » pp. 82Construire un modèle demande des fondements théoriques solides, la maîtrise d’une démarche scientifique dont chaque étape est raisonnée et justifiée, et l’acceptation des critiques des autres chercheurs. La dénotation, le sens objectif d’un mot. Quels sont les critères permettant de juger de la valeur et de la qualité des observations ? BERTAUX (D.), 1997, Les Récits de vie, Paris, Nathan, 127 p. (128 ; 122, Sociologie). Or, ces procédures n’émanent pas toutes du local, loin s’en faut : interviennent les échelles régionale, nationale et supra-nationale, selon des emboîtements variables d’une procédure à l’autre (variables également selon la période considérée). 2.1. DAUPHINÉ (A. La m: projet de recherche, sont numérotées par ordre Matériel ou Sujets et méthodes : éthodologie et le protocole expérimental de l’étude devront être développés de façon succincte en décrivant 1. un objet ; il s’agit alors de répondre à la question suivante : quel est l’objet spécifique qu’étudie la géographie et dont elle s’efforce de rendre compte ? 107-122 in : The Evolution of Academie Geography in the United States/sous la direction de B. Blouet, Hamden, Conn., Shoe String Press. Toutes ces questions visent à définir et à justifier le choix de l’espace retenu. Les recherches ou les travaux se caractérisent souvent par des descriptions, des typologies spatiales, etc. La nature de la connaissance scientifique, 2.1.2. Ce sont des façons de procéder ; les modes opératoires directs sont mis en jeu dans le travail de recherche. Toute recherche scientifique doit aboutir à formaliser ce qu elle a pris comme objet d’étude : la modélisation correspond à une formalisation possible. BECKINSALE (R.P. Le but de la recherche transversale est de déterminer les variations entre les différents cas. la maîtrise des théories explicatives essentielles propres à ce champ (déterminisme, possibilisme, systémisme...). L’intérêt de ces filtres résidera dans la comparabilité future des résultats obtenus, à supposer qu’ils aient été utilisés selon le même protocole à propos de terrains et de données de nature comparable. Pour Hartshone (1959), la géographie est davantage une discipline idiographique où l’emphase est mis sur l’observation, la description et l’analyse des lieux et des régions. Ce sont des procédures de raisonnement conduisant chacune à l’utilisation de méthodologies spécifiques. Faut-il admettre pour autant qu’il n’y a pas lieu de tendre vers l’objectivité ? La géographie, discipline de recherche. Une bonne gestion du temps, c’est une dépense d’énergie minimale. « La connaissance n’est pas l’œil qui regarde et enregistre la chose réduite à son essence simple, son noyau irréductible qui constituerait la substance. la maîtrise d’instruments de collecte et de vérification de données non directement observables. Coïncident-elles avec des limites administratives ? 71La recherche-action joue ainsi, en géographie, un double rôle : elle participe à une construction de la connaissance « de l’intérieur » ; elle devrait avoir un rôle de formation à l’égard du groupe concerné, étudié et impliqué tout en favorisant, si possible, un changement social voire socio-spatial (fig. Une telle définition suppose tout à la fois des préalables et impose des exigences évoquées ultérieurement. Pour répondre à cette question, Jean-Michel Berthelot (L’intelligence du social, 1990, PUF) a dégagé six grands « schèmes d’intelligibilité » au sein des sciences sociales. Toute la démarche est essentiellement une construction intellectuelle cohérente et logique. Définition d’une problématique et d’une stratégie de recherche, 2.5.2. le modèle de la minimisation des coûts de transport. La démarche déductive est souvent une démarche explicative : « Elle élabore une construction théorique des processus qu’elle présume explicatifs du monde réel et elle la confronte avec la réalité afin d’en vérifier la validité » (Bailly et Béguin, 1994, p. 20). GETIS (A. La collecte des données est quantifiable pour deux variables ou plus. Vérifiez si votre institution a déjà acquis ce livre : authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. Pour mériter l’appellation de « scientifique », ces connaissances doivent être : Fig. À titre d’exemple, la construction d’un modèle mathématique suppose trois étapes essentielles : 91Ainsi, la démarche de modélisation implique-t-elle la construction d’une structure simplifiée de la réalité, partie essentielle de la construction d’une théorie.