Elle éprouve de fortes difficultés bien que désormais de larges contingents afghans participent à toutes les opérations anti-talibans. "La guerre en Afghanistan est en voie de dépasser les 20.000 morts en 2018, civils compris", affirme Graeme Smith, consultante pour l'International Crisis Group (ICG). La FIAS est divisée en cinq commandements : Parallèlement à la FIAS, les Américains ont maintenu l'opération Liberté Immuable, initialement destinée à la lutte contre les réseaux terroristes. Outre plusieurs bataillons de la 10e Division de Montagne américaine, 200 hommes des « Royal Marines Commandos Â»[42], une centaine d'agents de la CIA et environ 300 hommes des Forces spéciales américaines sont présents dès le début[44]. Le Haut conseil de paix créé en 2010, vise à établir des discussions avec les talibans mais ces derniers tue son dirigeant, Burhanuddin Rabbani, le 20 septembre 2011. Après un premier repli des talibans, ceux-ci font l'objet d'une nouvelle offensive d'avril à juillet 2002 (opération Jacana). Cette annonce est avalisée, le 30 septembre suivant, par le gouvernement afghan qui signe l’accord de sécurité bilatéral (BSA) régissant la présence d’un contingent militaire américain ainsi que la Convention sur le statut des forces (SOFA) de l’Otan[152]. 21/02/2020 16:58:45 -  Sur le terrain, l'offensive des talibans est placée sous l'autorité du commandant Haqqani qui dispose de contacts auprès des principales ethnies du pays[90]. En décembre 2008, alors que le mandat de George W. Bush s'achève, deux raids américains provoquent de vives tensions entre les officiels de Washington et le gouvernement central d'Hamid Karzai[124]. Ces annonces sont notamment destinées à fournir : Mais une partie de ces déclarations n'ont jamais été entièrement remplies. Plusieurs responsables talibans et d'Al-Qaïda, comme Baitullah Mehsud ont ainsi trouvé la mort[256]. Cela entraîne quelques évolutions dans le commandement et la stratégie des forces de la Coalition comme la possibilité de surveiller en permanence une partie du champ de bataille à différentes échelles de distance: par exemple, des opérateurs sur leur base, à des milliers de kilomètres du terrain d'action (Les drones qui opèrent au Pakistan, en Afghanistan et au Yémen sont contrôlés à partir du Nevada[251]), peuvent viser en direct avec leur caméra d'une grande précision des insurgés cachés derrière un rocher[252]. Deux organisations, Jaishul al-Qiba al-Jihadi al-Siri al-Alami et Joundallah[97], commencèrent à entraîner de nouveaux djihadistes pour une nouvelle offensive en Afghanistan ou contre le Pakistan[90]. Les Mehsud, rivaux des Waziris[91] et d'abord alliés à l'armée pakistanaise, se retournèrent contre Islamabad après une incursion sanglante de l'armée en 2004[92],[93],[94], se rallièrent aux talibans[90] et commencèrent à attaquer l'armée pakistanaise[95]. La dernière structure de direction mise en place par la guérilla talêb est un gouvernement « de l'ombre Â» dont les pouvoirs sont aussi peu connus[73]. Cette guerre s'inscrit dans la « guerre contre le terrorisme Â» déclarée par l'administration Bush à la suite des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington. Add the Pakistani government to those dismayed by the Obama administration's wavering on Afghanistan, Les États-Unis seraient prêts à négocier avec les talibans, Après les fuites de WikiLeaks, les autorités américaines contre-attaquent. . Depuis 2007, le commandement a été repris par les États-Unis. nécessaire]. Abonnements À la fin 2009, un rapport de l'UNODC annonce ainsi que le trafic des opiacés génère 3,4 milliards de dollars de revenus en Afghanistan[106]. Après le retour en force de la guérilla opéré en 2006, les talibans assoient leurs positions dans le pays en renforçant leurs capacités politique, financière et militaire. De son côté, l'UNAMA évalue à au moins 10 292 le nombre de non-combattants tués entre 2007 et juillet 2011[196]. 80 % du matériel nécessaire aux troupes déployées en Afghanistan transite alors par la passe de Kyber et la province de Nangarhar[113]. Le mollah Omar y dispose également d'un représentant permanent en la personne de Obaidullah Akhund[71]. Enfin, le gouvernement d'Hamid commence à connaître une sérieuse crise de légitimité qui favorise les talibans. En janvier 1998, les talibans ont signé un accord sur la construction d'un gazoduc traversant leur pays avec le consortium CentGas (en) menée par la compagnie américaine Unocal[39] mais la situation politique a fait que cette dernière abandonne le projet le 21 août 1998, au lendemain de l'opération Infinite Reach de représailles après les attentats des ambassades américaines en Afrique[40]. Il annonce l'envoi de 30 000 hommes supplémentaires et une date de retrait à partir de l'été 2011[135]. Celui-ci possède alors un contrôle limité sur la majorité du territoire. En 2012, le rapport annuel sur la protection des civils dans les conflits armés préparé par l'MANUA et le HCDH fait état de 3 021 civils morts en 2011[198] (contre 2 777 civils morts en 2010[199]). Dans le même temps, le mouvement taliban se réorganise autour du mollah Omar sur les plans politique et militaire. THE UNITED STATES AND THE GLOBAL COALITION AGAINST TERRORISM, SEPTEMBER 2001-DECEMBER 2003. Al-Qaïda développa aussi de nouveaux réseaux dans les villes pakistanaises après sa fuite d'Afghanistan via l'installation de certains de ses hommes dans ces villes. De nombreux pays, alliés des États-Unis, ayant les mêmes intérêts ou craignant de s'attirer une hostilité américaine durable voire de se trouver mêlés aux attentats du 11 septembre, promettent aussitôt leur soutien ou leur concours. Reportages, analyses, enquêtes, débats. Il semblerait que Haji Obeidullah y joue le rôle de ministre de la Défense et que le mollah Abdul Ali y soit ministre des questions religieuses[73]. 500 000 personnes sont mortes en Irak, en Afghanistan et au Pakistan depuis le lancement par les États-Unis de la «guerre contre le terrorisme». Les guerres en Afghanistan et au Pakistan ont fait près de 150 000 morts civils ou militaires depuis 2001, a recensé une étude américaine. Le corps d'artillerie regroupe les meilleurs éléments de leurs forces[43]. Une phase de la guerre d'Afghanistan de l'histoire contemporaine oppose à partir d’octobre et novembre 2001, les États-Unis, avec la contribution militaire de l'Alliance du Nord et d'autres nations occidentales (Royaume-Uni, France, Canada, etc. Certaines de ces firmes disposent en Afghanistan d'un important contingent d'hommes. CGV L'utilisation d'engins explosifs improvisés (EEI) est ainsi devenue plus efficace. Les mouvements présents sont le Hezb-e-Islami de Gulbuddin Hekmatyar, le Hezb-e-Islami Khalis, les talibans et Al-Qaïda, Front Central recouvrant également les provinces de Kunar et de Nangharar mais s'étendant aussi aux proivnces de Khost, de Paktika et de Paktia. L'OTAN n'a pas désigné son ennemi (« L'ennemi est le terrorisme. Ce conseil était, à l'origine, composé de dix hommes : Akhtar Mohammad Osmani, Akhtar Mohammad Mansour, Djalâlouddine Haqqani, Hâfez Aboul Madjid, Saif-ur Mansour et les mollah Dadullah, Mohammad Rasoul, Beradar et Abdorrazzaq Nafez[70]. Le 19 septembre, c'est le tour de l'OEA de déclarer les accords de défense de cette organisation applicables[42]. On fait état, pour les mois de juillet, août et septembre, d'un ensemble de 2 877 raids qui se seraient soldés par la capture ou la mort de 269 responsables talibans, la mise hors de combat de 860 insurgés et la capture de 2 039 autres; 700 missions aériennes impliquant une ouverture du feu ont été menées par les appareils de la FIAS en septembre 2010 contre 257 en septembre 2009[144]. Le 3 novembre une offensive est lancée sur Mazar-e-Charif, qui tombe, avec l'aide des forces du général Abdul Rachid Dostom, le 9 novembre. Ces attaques américaines sur le territoire pakistanais sont la marque d'une nouvelle inflexion d'Islamabad dont la police arrête en février plusieurs importants dirigeants talibans afghans jadis proches de ses services de renseignement (Abdul Kabeer, le mollah Abdul Salam, gouverneur talêb de Kunduz et Mir Muhammad, également gouverneur talêb dans le nord) et le mollah Beradar, commandant suprême des talibans en Afghanistan, lui aussi surveillé depuis longtemps[123]. Nous sommes OJD Ce climat est renforcé par la relative impunité dont jouissent les principaux trafiquants comme le montre l'exemple d'Ahmed Wali Karzai, frère du président Hamid Karzai[106] bien que, entre autres, la Drug Enforcement Administration et d'autres services luttent contre ce trafic[168] parviennent à arrêter et extrader plusieurs trafiquants[169]. Ainsi, les généraux Dostom et Mohammad Ostâd Atta acceptent en 2003 un désarmement partiel[83][réf. De son côté, l'Alliance du Nord, qui comprend le gouvernement officiellement reconnu par l'ONU, éprouve de grandes difficultés. Tutoriel vidéo Fin 2011, les forces armées américaines disposent de plus de 160 Predator, d'une cinquantaine de Reaper ainsi que de 25 RQ-4 Global Hawk qui ne sont pas armés mais peuvent voler trente-six heures, à 20 000 mètres d'altitude[249]. Il obtient celle du Hezb-e-Islami de Hekmatyar et celle des hommes de Mohammed Younès Khalid[90]. Réseau Haqqani Le mouvement talêb profite donc largement de ce basculement de la population, et est en pleine reconstruction dans les zones reconquises par la guérilla où il tend de plus en plus, au moins dans le sud et l'est du pays, à s'y substituer[102]. Cela constitue cependant une faible part revenus du commerce de l'opium. Il s'agit de l'incident le plus meurtrier ayant affecté les forces britanniques en Afghanistan depuis 2006. Soutenir la bonne gouvernance dans les institutions afghanes, y compris en collaborant avec les organismes internationaux. MSF rejeta cette accusation, rappelant la séparation entre l'aide humanitaire et le politique qui est à l'origine de son action[164], et dénonça « l'instrumentalisation de l'humanitaire par les militaires Â» et le « chantage à l'aide Â» qui « Ã©tablit une distinction inique entre supposées « bonnes victimes Â» (celles qui collaborent) et « mauvaises victimes Â» Â»[160]. Les pertes militaires françaises en Afghanistan sont, en juillet 2017, de 90 militaires (combat, accident, autres causes) dont 4 commandos marine et 12 légionnaires dont un officier [1], [2], [3].Le plus grand nombre de militaires français tués en une seule fois l'ont été durant la nuit du 18 au 19 août 2008 dans la province de UZBIN, au nord-est de … Créez un compte afin d'accéder à la version numérique du magazine et à l'intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre. Enfin, les accords prévoient l'établissement d'une Cour suprême. Ce raid, bien que repoussé, montre la dégradation du pouvoir du gouvernement central d'Hamid Karzai dont le palais est partiellement incendié pendant les affrontements[136],[137],[138]. Depuis la fin octobre, l'Australie avait déjà envoyé un détachement des Forces spéciales (Special Forces Task Group) et des avions, opérant à partir de la base aérienne de Manas (Kirghizistan) dans le cadre de l'opération Slipper. CGU Cependant, le gouvernement pakistanais est contre ce projet[133]. Le reste de ces revenus est capté par les officiels du gouvernement, la police et les autorités locales et régionales contribuant à alimenter la très forte corruption du pays[106] qui se trouve dans l'indice de perception de la corruption à l'avant dernier-rang[167]. Les deux camps se livrent à de nombreuses violations du droit international. Le 20, ce conseil demande au chef d'Al-Qaïda de quitter l'Afghanistan. Cet article a été ajouté dans vos favoris. Prise de Kaboul et problèmes de succession, Force internationale d'assistance et de sécurité (FIAS), Bases principales des États-Unis et de la FIAS, Organisation du nouveau gouvernement et guérilla de basse intensité (2001-2004), 2006 : redéfinition de la stratégie talibane et reprise de la guerre à grande échelle, Réorganisation des mouvements anti-gouvernement central au Pakistan, Offensive et redressement des néo-talibans, Augmentation et amélioration des capacités de la guérilla, Corruption et crise des autorités du pays, 2009 : Annonce d'une nouvelle stratégie américaine, Remise en cause de la stratégie de l'administration Bush, Formulation de la stratégie de Barack Obama et du général McChrystal, Doutes de certains pays et difficultés à envoyer des renforts, Années 2010 : Tentative de reprise en main par l'administration Obama, Maintien des forces américaines et de l'OTAN après 2014, Aide à la stabilisation et à la reconstruction, Les relations ambiguës entre l'aide humanitaire et la coalition militaire, Bilan global de la stratégie occidentale, Rôle de la production et du trafic d'opium dans la guerre, Le sort des traducteurs afghans employés par l'armée française, Utilisation des drones à grande échelle, « contrôlaient en partie le sud, le centre et le nord du pays Â», « la solution militaire n'existe plus Â», « D'autres organisations comme Médecins Sans Frontières travaillent également dans l'intérêt des Américains, ils sont des cibles pour nous Â», « l'instrumentalisation de l'humanitaire par les militaires Â», « Ã©tablit une distinction inique entre supposées « bonnes victimes Â» (celles qui collaborent) et « mauvaises victimes Â» Â», « plus de 30 travailleurs humanitaires afghans ont déjà été tués au cours des derniers mois [2003-2004], ainsi que plusieurs étrangers travaillant pour la, « Une telle mesure avait pourtant été fortement critiquée par la, Dépenses supplémentaires portées au budget national, comme primes de guerre, munitions, reconstruction, sans tenir compte des futures pensions d'invalidité des soldats blessés. Rapport de l'ONUDC (Office des Nations unies contre la drogue et le crime) du 27 août 2007, cité par IRIN Service Français, Pour indication, ils extraient en 2009 environ 56, Reuters cité par Le Devoir.com, Afghanistan - La corruption menace la légitimité du gouvernement. Dans cette analyse, nous montrerons que les pertes civiles de la campagne afghane lancée par Bush en octobre 2001 … La boutique Sur les dix premiers mois de 2006, les combats ont ainsi fait plus de 3 000 morts[101]. Cependant, en raison de la distance séparant ces pays de l'Afghanistan, la majorité des unités terrestres ne fut déployée que progressivement. 12 600 demandes d'asile ont été faites par des afghans, en 2008, dans des États de l'UE (soit 5 % des demandes totales), avec des taux de réussite variant entre 3 % (Lettonie) et 20 % (Danemark) selon les États[216]. Les attributions de ce conseil sont cependant encore mal connues[73]. Cette guerre est particulièrement liée au conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan et donc à la question de la lutte contre les groupes agissant depuis les régions tribales du Pakistan. Après dix ans de guerre, il est très difficile de savoir combien de civils ont été tués dans ce conflit. Cette page se comprend mieux après la lecture de. Pour contrer cette nette dégradation de leur situation, les Américains tentent de mettre en place la nouvelle stratégie définie par l'administration Obama en 2009. Connectez-vous plus rapidement, Vous avez un compte Facebook ? « Le coût supporté par la France est estimé à 500 millions d'euros par an sans compter les pertes humaines et les matériels détruits Â» selon le ministre français de la Défense[188]. Ces deux décès portent à 61 le nombre de militaires français morts en Afghanistan depuis le début de l'intervention alliée en 2001. Par ailleurs, et ce depuis l'invasion soviétique et la guerre civile, les ONG sont confrontés à des essais de captation de l'aide par les différents seigneurs de la guerre, qui l'utilise afin d'augmenter leur légitimité sur le terrain[165]. La guerre en Afghanistan, lancée le 7 octobre 2001 en réponse aux attentats du 11-Septembre, est la plus longue que les Etats-Unis aient jamais menée. Stephanie Savell, codirectrice de cette recherche a annoncé que depuis 2001 (date du déclenchement de la guerre en Afghanistan) entre 244.000 et 266.000 civils ont été tués en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. Ils tentent d'y poursuivre leur avance en mai 2004, entraînant une contre-attaque vers le village de Mizan puis leur repli dans les zones montagneuses[87]. - 31 août 2004: un soldat est grièvement blessé lorsque son véhicule bascule dans un ravin. Ils peuvent alors aligner environ 15 000 hommes appartenant en propre à l'Alliance du Nord équipé de dizaines de blindé T-55 et BMP-1 livré par la Russie durant l'été 2001 mais ils bénéficieront de nombreux changements de camps qui augmenteront leurs effectifs[46] et des différentes poches de résistance dans le centre du pays[47]. Outre leur participation à Resolute Support, plusieurs milliers de militaires américains participent sur le sol afghan à l'opération américaine Freedom's Sentinel. La Coalition lance de nombreuses contre-offensives et opérations anti-talibanes tout au long de l'année 2006. dans le numéro 741 de la Revue Défense Nationale. Toutefois, les seigneurs de guerre disposent toujours de nombreux miliciens fin 2003 (environ 200 000 au total[83], dont 25 000 pour le seul Dostom et quelques milliers pour Ismail Khan[81]). Brice Andlauer, Quentin Miller, Pierre Thys, Notice dans un dictionnaire ou une encyclopédie généraliste, Srpskohrvatski / српскохрватски, Force internationale d'assistance et de sécurité, attentats des ambassades américaines en Afrique, Front uni islamique et national pour le salut de l'Afghanistan, opérations militaires impliquent l'armée pakistanaise, Jaishul al-Qiba al-Jihadi al-Siri al-Alami, Élection présidentielle afghane de 2009, attaques américaines sur le territoire pakistanais, Sommet de l'OTAN qui s'est tenu à Lisbonne du, Élection présidentielle afghane de 2014, élection présidentielle du 20 août 2009, bombardement américain dans le district de Bala Buluk, Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan, commissaire européen aux droits de l'homme, Commission Nationale de Déontologie et de Sécurité, War-related Death, Injury, and Displacement in Afghanistan and Pakistan 2001-2014, Dossier concernant les victimes civiles du professeur Marc W. Herold de l’Université du New Hampshire, Afghanistan could return to being a ‘failed State, ’ warns Security Council mission chief, Huffingtonpost : Taliban Support Increasing, Holds 72 % Of Afghanistan: Report, Comité créé par la résolution 1267 (1999), Site officiel du Département d'État américain, Rumsfeld: Operation aims to clear the skies, Comment Bush a laissé échapper Ben Laden fin 2001, Commission des Affaires étrangères du Sénat américain, Tora Bora Revisited: How We Failed To Get Bin Laden And Why It Matters Today, Effectifs et pertes humaines de l'OTAN en Afghanistan, Ottawa emploie des mercenaires en Afghanistan, 'They Feel Like Outsiders and They Don't Want to Be', Les mercenaires mettent le cap sur l'Afghanistan, Afghan dies after incident with contractors, U.S. military says, Afghanistan : les effectifs de l'armée portés à 140 000 personnes (Défense), « Afghanistan-Pakistan, les fronts de l’insurrection Â», Les chefs de guerre s’engagent à intégrer l’armée nationale afghane, L’armée afghane lance un ultimatum aux seigneurs de guerre, L’Afghanistan abandonné aux seigneurs de la guerre, Afghanistan : information sur les pièces d'identité des citoyens afghans ; facilité ou difficulté à obtenir ces documents, Les chefs de guerre du nord de l’Afghanistan remettent une partie de leurs arsenaux à l’armée afghane, L’Afghanistan se dote d’un cadre juridique pour lutter contre les chefs de guerre récalcitrants, Le mollah Omar lance un appel au boycott du processus démocratique, Les forces gouvernementales perdent le contrôle de 7 districts du sud-est, Les forces pro-gouvernementales reprennent le contrôle d’un district dans le sud de l’Afghanistan, Pakistan Briefly Reopens Key NATO Supply Route, Fiche République Islamique d’Afghanistan, ministère des affaires étrangères, Soldiers In Afghanistan Given Bibles, Told To "Hunt People For Jesus" (VIDEO), Military burns unsolicited Bibles sent to Afghanistan, L'armée US brûle des bibles en Afghanistan, La nouvelle arme d'Obama en Afghanistan : un général anti-guérilla, 'Why Did Benazir Die?' Ainsi, de nombreuses restrictions concernant la vie quotidienne ont été levées ou supprimées comme le port obligatoire de la barbe ou l'interdiction de la musique et du cinéma[102]. Permettre la réconciliation avec la guérilla et la réintégration dans la société de ses éléments. Elle aboutit le 4 janvier 2004 à un texte prévoyant un régime présidentiel fort. En Afghanistan, le nombre de civils tués depuis 2006 ne serait “que” de 9759, dont 6269 tués par les forces anti-gouvernementales, et 2723 par la coalition ou les soldats de l’armée régulière, d’après l’ONU, à quoi il6300 et 23 Ainsi, Ottawa a utilisé les services de Blackwater[59]. De plus, l'armée et la police doivent faire face aux tentatives d'infiltration menées par la guérilla. Hamid Karzai est donc réélu mais sa légitimité a encore été amoindrie[112]. Après avoir expliqué le rôle central de la CIA dans la création de la future Qaïda, et le soutien des États-Unis en faveur des Taliban jusqu'à l'été 2001, nous poursuivons notre série d'articles sur le bilan catastrophique de Washington en Afghanistan. En mai 2008, selon les estimations du gouvernement afghan et de la coalition, environ 20 000 combattants talibans avaient été tués et environ 1 000 faits prisonniers[238]. Ce conseil de direction voit sa composition évoluer en fonction des pertes (Akhtar Mohammad Osmani, le mollah Dadullah par exemple) et surtout des nouvelles nominations. Un renvoi imminent d’exilés afghans vers Kaboul ? Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Au 31 mars 2014, 1 510 employés américains de sociétés militaires privées étaient morts et environ 15 000 avaient été malades ou blessés en Afghanistan[26]. Comme en Irak, la Coalition recourt aux sociétés militaires privées (SMP) qui peuvent déployer de nombreux mercenaires et agents de sécurité (20 000 en 2007[57], 28 000 en mars 2008[58]). Le Canada a dû acheter du nouveau matériel, notamment des chars de combat modernes - alors qu'il envisageait au début des années 2000 de s'en débarrasser[240], des véhicules blindés, légèrement blindés ainsi que des pièces d'artillerie plus modernes : Les opérations au sol s'installant dans la durée et les adversaires du nouveau gouvernement afghan et des forces internationales utilisant du matériel et des tactiques renouvelés causant des pertes parmi ces derniers, les forces armées occidentales déploient du matériel du plus en plus diversifié sur le terrain. En 2009, les engins explosifs improvisés ont tué 1 054 civils afghans[193]. Vers la mi-octobre, une enquête menée par les autorités officielles revoit à la baisse le résultat d'Hamid Karzai et aboutit à l'annonce d'un second tour[131]. ), au régime taliban. Ces chiffres n’incluant toutefois pas les morts indirectes dont le nombre, selon un article du Guardian, s'établit à au moins 20 000, à la suite des déplacements de population et de la famine causée par l’arrêt de l’approvisionnement en nourriture, rien que pendant la première année de la guerre[197]. De 2011 à 2014 l'armée française a employé environ 800 traducteurs en Afghanistan[207]. En revanche, les talibans annoncent qu'ils répliqueront à toute attaque des États-Unis. Rapatrié en France, il décède … Le 6 août 2011, un hélicoptère Chinook est abattu par les talibans, il transportait 30 soldats des forces spéciales américaines, 7 soldats afghans et 1 traducteur civil afghan[230]. Pour contrer les avancées des talibans et de leurs alliés, la Coalition dirigée par les États-Unis lancent de nombreuses opérations. Cela lui permet de remporter une série de succès dans tout le pays. Les derniers combats de 2001 ont lieu lors de la bataille de Tora Bora jusqu'au 17 décembre. Son adversaire clame d'ailleurs que cette réélection est illégale[132]. Pour l'année 2009, le porte-parole du ministère afghan de l'intérieur fait état de 4 600 militants tués et 2 958 suspects arrêtés. En mai 2008, l'armée américaine a été contrainte de confisquer et de faire brûler des bibles dans la base de Bagram. Une large étude émanant du projet Costs of War, piloté par l’Institut Watson de l’Université américaine Brown vient annoncer le chiffre de près de 150 000 morts en Afghanistan et ... Une étude du projet Costs of War vient annoncer le chiffre de 150 000 morts en Afghanistan et au Pakistan depuis le début de la guerre déclenchée … De l'autre côté, la Coalition, et les États-Unis en particulier, font l'objet de nombreux rapports de la part des organisations de défense des droits de l'Homme. À elle seule, la firme Saladin (ex-KMS) alignait par exemple près de 2 000 hommes en Afghanistan vers la fin 2007, chiffre comparable à la participation de nombreux États activement engagés dans la Coalition[57].