Si les enjeux sont importants (avec, par exemple, des milliers de personnes en danger de mort), on parle de risque majeur. Le capital dans la cité montre les forces en présence, dit le modèle en marche et les nouvelles variables de notre domestication.  : […] Géographie ... (plans de prévention des risques et décret d'état de catastrophe naturel en France), ... (naturel ou d'origine humaine). Géographie et phénoménologie: perspectives théoriques et méthodologiques autour de la proximité et de l’authenticité. Espace géographique | Espace vécu | Espace médical. Enfin aujourd'hui (2008 environ), c'est 50%... 3 juin 2012 ∙ 2 minutes de lecture Ses sources médicales lui permettent de construire ainsi un corpus considérable d’informations et de publications, qu’il met en œuvre et achève « au milieu du deuil public ». Véritable entrepreneur scientifique, il a multiplié les fronts pour diffuser la vision renouvelée d […] Dans un essai paru peu avant sa disparition, en août 2021, Daniel Ménager montre comment les romans traitent de la convalescence. En 1961, dans sa dernière synthèse, L’Homme sur la Terre, il constate que des complexes pathogènes ont été contenus par de nouveaux moyens chimiques, techniques. une discipline scientifique. La phénoménolo-gie à l’épreuve des sciences humaines, P.I.E. Ses souvenirs paraissent enfin. La géographie humaine est renouvelée à la fin des années 1970 par Yves Lacoste, créateur et fondateur de la revue Hérodote en 1976 (intitulée d'abord Stratégies géographies idéologies, puis en 1983 Revue de géographie et de géopolitique) et auteur de l'essai La Géographie, ça sert d'abord à faire la guerre. Lire la suite. En 1943 sont publiés Les fondements biologiques de la géographie humaine.Essai d’une écologie de l’homme.L’auteur, Max Sorre (1880-1962), est à cette date professeur à la Sorbonne. En réponse à la vague quantitativiste et théorique, qui analyse les grandes structures de l’espace, le tournant humaniste qui se développe en géographie à partir du milieu des années 1970 postule que l’homme (au sens collectif d’abord) n’est pas uniquement un être rationnel, mais aussi un être fait d’émotions et producteur de représentations du monde. La nouvelle Géographie va creuser davantage l’écart entre la Géographie humaine dont l’objet est relationnel : le rapport à l’espace-produit23 tandis que la Géographie physique continue à étudier plutôt l’espace physique-donné (Raffestin C et Lévy B 1978), lui-même un produit de la nature. Ses origines et son étymologie l’orientaient surtout vers les sciences de la nature et la description. Lire la suite, Le terme « région » est considéré comme l'un des plus polysémiques de la géographie. De nombreux travaux ont analysé à diverses échelles et dans des contextes sociaux et culturels variés la diffusion de cette épidémie. Diagnostiquant « la marche de redoutables maladies infectieuses qui, d’abord cantonnées dans une contrée ou sur un continent, gagnent la Terre entière », il souligne que le canal de Panama a « réalisé des conditions nouvelles et l’on peut imaginer que, si la surveillance s’affaiblissait, l’Extrême-Orient serait quelque jour infecté d’une manière permanente avec des explosions épidémiques dont les conséquences seraient terribles. Université. Les anciennes pandémies sont revues, voire réinterprétées, les nouvelles sont analysées en live. À partir de février 2020, ce portail est remplacé par les portails ci-dessous. Celle-ci amorce alors l’approfondissement virologique. Nature, environment and geography. L’entrée « nature » est absente du Dictionnaire de géographiede George et Verger. À l’instar de Vidal de la Blache, il récuse l’irréductibilité des faits humains et postule une continuité du vivant. Un pays de barbelés. L'école du Landschaft (1880-1920) a développé la notion de Kultur , qui nourrit le rêve historique de la nation unitaire, pour la combiner à l'idée de nature, de paysage, de milieu. Lire la suite, Le géographe Pierre Gourou a traversé le xx e  siècle avec une activité et une production d'une longévité exceptionnelle qui a donné naissance à une douzaine de livres. En effet, paradoxalement, ce n'est pas Vidal lui-même mais l'historien Lucien Febvre qui, dans La Terre et l'évolution humaine (1922), pour caractériser l'approche de celui-ci, l'a qualifiée de possibiliste. Il était attentif aux questions biologiques, cette composante invisible, menaçante, de ce qu’on appelle aujourd’hui la biodiversité. Reprenant la vieille notion des savants grecs comme cadre problématique, il s’agit de voir en quoi cette unification de l’œkoumène – le Monde s’uniformise – pose de nouvelles questions à la géographie humaine. Peter Lang, pp.73-88, 2013, Anthropologie et Philosophie Nicolas GINSBURGER. »1 La géographie peut, par conséquent, être qualifiée de science de l’espace. Les manuels Géographie Physique 7 et Géographie Humaine 8 ont pour objectif d’introduire les élèves aux concepts fondamentaux de la géographie physique et humaine, et de développer chez eux les … La biographie catastrophique de Sartre par François Noudelmann entre en contradiction avec les intentions de la nouvelle édition « revue et augmentée » du sixième volume des Situations. Et l’avion entre en scène ». À la différence de la géographie physique (qui étudie l'espace naturel physique), la géographie humaine étudie les relations entre les sociétés humaines et leurs environnements naturels. Dans une perspective homologue, l'approc […] L’occasion de suivre l’écrivaine sur des sentiers divers. Cette notion peut s’appréhender à plusieurs échelles et en fonction de l’objet de l’étude. Un espace géographique est une surface sur laquelle l’homme s’organise et vit avec son environnement. En 1800, 2% de la population mondiale résidait en ville. La classification des aliments 1.Les critères de classification des aliments Les peuvent être classés selon leur origine, leur composition et leur fonction. Lire la suite, Considéré comme le « père fondateur » de l'école française de géographie, Paul Vidal de La Blache a publié des ouvrages –  T ableau de la géographie de la France (1903, réédité jusqu'en 1994), l' Atlas d 'histoire et de g éographie (1894) – qui restent des marqueurs de l'histoire de la discipline. De 2014 à 2018, Chantal Thomas a donné une chronique par mois au journal Sud-Ouest. Il dresse un tableau sanitaire du monde où quasiment aucune région n’est à l’abri, n’est assurée d’une « bonne santé » : le risque sanitaire et épidémique est partout, ubiquiste. Dans lhistoire de la géographie humaine on rencontre deux réponses. On lira avec grand profit leurs introductions. Certains géographes proposent donc de ne l'employer qu'au sens de maille de gestion du territoire, comme dans le cas des régions administratives françaises. Une lecture sorrienne du coronavirus est-elle possible ? John Brinckerhoff Jackson, la géographie et le paysage ordinaire John Brinckerhoff Jackson, geography and vernacular landscape Jean-Marc Besse. Celui de notre XXIe siècle s’est unifié, il est parcouru par des mobilités massives et quasi journalières : Wuhan est à moins de 12 heures d’avion gros porteur de Milan, Paris, Londres. Référentiel des compétences terminales et savoirs communs en géographie – Humanités générales et technologiques – Octobre 2017 Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. Matière. Ce qui demeure à notre sens c’est la perspective de l’œkoumène. Par sa thèse, Max Sorre a été en France un pionnier de la biogéographie avant la Grande Guerre. Féminisation et féminisme dans le champ disciplinaire français et international Nature et littérature ont tissé des liens étroits. La population de la France a enregistré, au 1 er  janvier 2016, une légère baisse par rapport aux années précédentes, ce qui constituait une nouveauté puisqu’elle montrait jusque-là une croissance régulière. Nabil Wakim détaille les raisons sociales et culturelles qui poussent les uns et les autres à vouloir faire de la langue arabe un symbole. Sciences Po. Mais il reste lucide : « pour efficace qu’il soit, le contrôle de leur transport ne les empêche pas de se propager de manière insidieuse et même parfois ouvertement : nous sommes impuissants devant les grandes pandémies de grippe, et notre ignorance est totale devant les progrès de la poliomyélite ». Pierre Schoentjes présente un ensemble d'ouvrages illustrant cette sensibilité inquiète. Max Sorre est lu et reconnu, en France notamment par Georges Canguilhem, Fernand Braudel, aux États-Unis par Jacques May, professeur de médecine, et il contribuera en tant que géographe à différents traités de médecine en 1951. Elle mêle paradoxalement esprit humaniste et philosophie naturaliste. Femmes en géographie au temps des changements. Mais l’agent infectieux qu’il place dans le complexe pathogène est un bacille, une bactérie, un microbe : Sorre, nous l’avons observé, est scientifiquement « dépendant » de la biologie de son époque. Un tel choix ne peut se justifier que par la certitude d'une disqualification des autres sens du terme.  : […] Focalisant l'attention sur l'influence des conditions géographiques et climatiques, d'une part, et sur les facteurs technologiques (outils et usages), d'autre part, la géographie humaine définit le genre de vie comme un ensemble d'activités habituelles qui permettent à un groupe humain d'assurer son existence en utilisant les ressources d'un milieu donné. Textes à l’appui, le mathématicien italien Lucio Russo montre combien la dette des sciences modernes à l’égard de l’Antiquité est importante. Lire la suite, L'étude géographique des populations a longtemps été réduite à la description du peuplement, considérée comme une introduction à la géographie humaine. Sur ces bases, Friedrich Rat […] Paul Valéry, Célestin Bouglé et Max Sorre (en habits de recteur), en décembre 1936. A sa suite, Pierre Lavedan dans La géographie des villes répliquait : « Il y a ville quand l’homme domine la nature et réussit à s’en affranchir. Un an après la disparition de Yona Friedman, un volume rassemble la totalité des textes des éditions de L’architecture mobile, accompagnés d’écrits issus de ses archives. © 2021 Encyclopædia Universalis France.Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. Dès 1928, dans une communication à Cambridge sur « L’écologie de l’homme » (publiée en 1930), Max Sorre élabore le concept de « complexe pathogène » pour désigner l’ensemble des interactions concourant à la production d’une maladie (germes infectieux, insectes vecteurs, hommes et animaux hôtes, conditions environnementales, etc.). Il lit aussi les publications anglaises, américaines, allemandes, italiennes, espagnoles. Sorre a appliqué géographiquement la typologie nosologique dressée par les médecins de son temps. Olivier ORAIN. Lire la suite, Dans le chapitre « Au-delà du piège de l'école des Annales » Elle est aussi façonnée par le milieu naturel et les héritages historiques. Mais depuis quelques décennies, l’angoisse domine. D’une part, l’essor du structuralisme au sens large, c’est-à-dire l’intérêt principal porté aux relations entre variables et phénomènes et à leurs formes. Géographie humaine et littroraux . Espace géographique. Géographie, représentations et action : l'espace et les territoires comme enjeux (CHUM 1440) Année académique. Cétait un effet de la révolution darwinienne dans la pensée occidentale, un effet qui sétendit aux sciences de lhomme, telles quelles étaient en ce temps là. Dans sa jeunesse, Gertrude Tennant a fréquenté deux écrivains, l’un déjà célèbre, l’autre encore inconnu : Victor Hugo et Gustave Flaubert. Ce n'est que depuis les années 1950 qu'elle s'est élargie à la totalité de la dimension spatiale des populations, privilégiant la dialectique qui s'établit entre la dynamique interne des groupes humains (qui obéit aux lois de la démographie) et ce […] Sorre envisage ainsi un processus de mondialisation des maladies transmissibles, en particulier le risque sanitaire d’une pandémie causée par la révolution des transports (voies de communication aériennes et maritimes) et la situation nodale de certains lieux comme Singapour, Panama, Suez, etc. Alors que le mot territoire est, au-delà de son emploi en géographie, d’un large usage en sciences humaines, l’expression espace géographique est une création spécifique des géographes. Dans Les fondements biologiques de la géographie humaine, l’attention se porte donc principalement sur ces « aventures du corps » – Sorre reprend ici la belle formule de Marc Bloch dans La société féodale – afin de comprendre l’« homme matériel », relativement peu interrogé par les sciences humaines de l’époque. La circulation du choléra en Europe (1884). Écrit par Vincent BERDOULAY, Olivier SOUBEYRAN • 1 526 mots Dans le chapitre « Au-delà du piège de l'école des Annales » : […] En effet, paradoxalement, ce n'est pas Vidal lui-même mais l'historien Lucien Febvre qui, dans La Terre et l'évolution humaine (1922), pour caractériser l'approche de celui-ci, l'a qualifiée de possibiliste. Homme de son temps, il entrecroise une géographie médicale traditionnelle avec les avancées des sciences biologiques qui pensent davantage la maladie dans une perspective multi-causale. Les dictionnaires de géographie s'avèrent indispensables pour une première approche de la nature comme objet géographique. Françoise Lavocat nous invite à venir visiter le système solaire imaginaire de la planète « Fiction ». […] Selon lui, elle était la seule voie raisonnable face au déterminisme qu'il dénonçait chez Friedrich Ratzel, l'inspirateur de la géographie humaine, et face au sociologisme qu'incarnaient po […] Géographie humaine + littoraux. David Quammen enquête sur le passage des virus entre les espèces, ses causes profondes et ses conséquences possibles. Partant, le « complexe pathogène » ne renvoie pas à une réalité partagée ou dualiste, mais constitue davantage une totalité indivisible dans laquelle l’humain et le naturel sont indissociables. On peut repérer cinq grandes tendances : le traditionalisme, le Le flou de la notion correspond particulièrement bien […] Ce souci du monde dépasse néanmoins l’approche descriptive de ses parties : l’ouvrage intègre les maladies dans l’explication de l’œkoumène (la Terre habitée), analyse en somme la distribution des faits humains. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Selon F. BEST et ses comparses, la géographie est « en pleine crise de définition » et ce, depuis 1960. Sylvie Considère, maître de conférences en didactique de la géographie, rappelle Lire la suite, Si le terme « métropole » (du grec métêr , « mère », et polis , « cité ») relève du vocabulaire courant, le néologisme « métropolisation » ne se diffuse qu’à partir des années 1990. La géographie culturelle trouve ses fondements dans l'école de pensée allemande qui s'inscrit dans la lignée de Kant. Il y a un siècle on mettait laccent sur les rapports entre, dune part, les gens et, dautre part, la nature. Lire la suite, Dans le chapitre « De la morphologie au mode de vie » La géographie n’est pas une et ne l’a jamais été. La cinquantaine venue, Michelet s’est ouvert au grand air : La montagne, fraîchement réédité par les éditions du Pommier, témoigne de ce tournant naturaliste. de répartition de la population en en donnant des exemples, au Canada et dans le monde, à partir des cartes présentées dans cette section . © Fonds de la famille Sorre. Il a poursuivi par la suite cette voie écologique identifiée par Vidal de la Blache comme majeure car elle a trait à la géographie du vivant, du rapport des hommes aux plantes, aux animaux et aux autres hommes : «  C’est surtout parmi les représentants minuscules du monde animal, insectes ou rats, auxquels semble dévolu le redoutable rôle d’agents de transmission, qu’il y a des connexités et des relations à saisir ». In fine, cette écologie humaine définit des espaces à risques et explique les processus de diffusion des épidémies, mêlant déterminants environnementaux (aire des insectes, milieu végétal, conditions climatiques) et sociaux (genres de vie, pratiques vestimentaires créant un « micro-climat artificiel », habitudes alimentaires, etc.). Aux cartographies méticuleuses et commentées de Sorre succèdent les graphes des modèles de diffusion spatiale. La date de publication du livre, 1943, sera peu favorable à sa diffusion. Au printemps 1939, l’écrivain, journaliste et militant antifasciste Vladimir Pozner parcourt les camps de réfugiés espagnols dans le sud de la France. En 1900, 10% y résidait ; en 1950, c'était 30% de la population mondiale. POSSIBILISME, géographie.  : […] Nature, environnement et géographie.  : […] Lire la suite, Dans le chapitre « Des origines ambiguës » Un formidable ouvrage de vulgarisation. Bruno Frère et Sébastien Laoureux (dir.). Les données recueillies par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) au niveau international et les statistiques des institutions sanitaires des États vont être exploitées par la géographie dite quantitativiste, à l’origine anglo-saxonne. Pierre Bayard utilise des récits soi-disant authentiques dans le cadre d’une réflexion sur le bidonnage littéraire, quand Frédéric Pouillaude s’intéresse à ce qui n’est pas fictionnel. Au cours des années 1970, les sciences humaines, et tout particulièrement la géographie, ont connu deux bouleversements qui les ont profondément marquées. Depuis, la croissance démographique a repris, la population dépassant aujourd’hui 67 millions d’habitants. Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD, Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. La gratuité de la revue lui permet de contribuer au rayonnement de la recherche francophone, mais aussi à la consolidation de ces disciplines dans le champ académique. On l'invoque toutefois plus souvent pour le critiquer chez l'adversaire que pour en faire ouvertement le fondement de son approche. Définition et champ théorique. Car pour parler de la fiction, il n’y a pas mieux que la fiction. Il a rédigé son livre, non dans un confinement absolu, mais dans une pause forcée, à l’écart du virus de Vichy. André-Frédéric Hoyaux. Voici les pages de l'entrée « nature » de ces dictionnaires : Brunet p. 345-347, Lacoste p. 265, Veyret p. 235-240, Lévy et Lussault p. 708-716. Voir l’article pour en savoir plus. Faire une rétroaction avec toute la classe sur les types de répartitions de la population afin de s’assurer que les élèves ont bien compris . Exercice n°2. (A2 .1) Le coronavirus est une anthropozoonose. En effet, protéger la nature, c’est déjà penser cette dernière en-dehors des sociétés humaines ; or de nombreuses autres ontologies, telles l’animisme ou le totémisme, ne fonctionnent pas sur ce « grand partage », selon les termes de Philippe Descola. 2015/2016 Une anthologie de textes autour de l’année 1839 retrace la façon dont l'invention de la photographie a été accueillie. L'espace est appréhendé de façon beaucoup plus complexe par les différents spécialistes qui se rattachent aux sciences de la terre, aux sciences naturelles, aux sciences humaines et sociales même s'il ne représente, sauf pour la géographie, qu'une part souvent étroite de leurs préoccupations; en revanche, le niveau de responsabilité, les moyens en hommes et en crédits, les facilités de recherche … Une introduction aux concepts fondamentaux en géographie. (Le territoire et les hommes) - Espace et société, Vieillissement de la population, dynamisme relatif de la natalité, dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. Dans les années 1920, Sorre avait échangé avec des collègues médecins, et notamment des pasteuriens experts en maladies infectieuses, qui sévissaient tant en métropole que dans l’empire colonial. Lire la suite, Dans le chapitre « Vieillissement de la population, dynamisme relatif de la natalité » Aujourd’hui, elle est largement tournée vers les sciences sociales, l’environnement et l’aménagement, et traite de nouvelles thématiques et de nouveaux concepts.À travers 48 courts chapitres, cet ouvrage propose de découvrir Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix ! La portée de ce paradoxe est amplifiée par l'ambiguïté des géographes dans leur propre pratique, co […] C’est bien ici l’équivalent d’une anthropogéographie qui se construit : Sorre circonscrit des types de rapports écologiques dont les spécificités sont potentiellement pathogènes ou prophylactiques. La croissance démographique est due pour les trois quarts à l’accroissement naturel. Le déterminisme, en géographie, renvoie communément au point de vue qui accorde une place prépondérante au milieu naturel dans l'analyse et l'explication des sociétés. Questions vives en histoire de la géographie. 2.La classification des aliments a-Suivant l’origine Les aliments chez l’homme peuvent être d’origine végétale, animale ou minérale. Fonder l'étude des paysages : John Brinckerhoff Jackson face à la géographie humaine française Founding landscape studies: John Brinckerhoff Jackson and French human geography Jordi Ballesta. Le déterminisme, en géographie, renvoie communément au point de vue qui accorde une place prépondérante au milieu naturel dans l'analyse et l'explication des sociétés. Conversation : John Brinckerhoff Jackson Jean-Marc Besse. Il est de fait l'objet d'étude de la géographie humaine (étude de la répartition des hommes sur un espace donné = espace socialisé), de la géomorphologie (étude de l'évolution physique de l'espace terrestre = espace naturel) dont il témoigne la bipolarisation jusque dans les années 1970.